emploi-resto

Quelles formations suivre pour devenir chef de partie ?

Un chef de partie est un chef qui se spécialise dans une spécialité culinaire. Il peut être entremétier, saucier, pâtissier, boulanger, pêcheur, rôtisseur, communard ou garde-manger. Toutes ces spécialisations nécessitent des connaissances et des aptitudes approfondies dans un certain domaine de la cuisine. Le marché du travail dans l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie est très compétitif et les seconds cuisiniers ont beaucoup d’options. 

Qualités requises pour devenir chef de partie

Le chef de partie, en plus d’être un expert dans sa spécialité, doit aussi être un cuisinier fantastique. Il acquiert généralement une certaine expérience de la cuisine avant de se concentrer sur le domaine qu’il apprécie le plus et où ses capacités sont les plus valorisées. La brigade de cuisine est ce que vous obtenez lorsque vous dites chef de partie. Dans la pratique, les restaurants qui engagent des chefs de partie disposent d’une vaste équipe. Pour bien fonctionner au sein d’une équipe, des potentialités de gestion et de pédagogie sont nécessaires. En effet, le chef de partie est chargé non seulement de s’occuper du chef et des autres chefs de partie, mais aussi de gérer les commis et de former les apprentis. Par conséquent, vous devez être calme, tenace, bien organisé et énergique, et faire preuve d’une grande possibilité d’adaptation. De plus, rester innovant en présentant régulièrement des dressages raffinés ou de nouvelles recettes peut vous aider à progresser plus rapidement. 

Pour devenir chef de partie, vous devez d’abord suivre une formation adéquate

Pour travailler en tant que sous-chef, vous devez être titulaire d’un baccalauréat en arts culinaires. Le CAP cuisine est important, mais il n’est pas toujours suffisant. Un baccalauréat technologique en hôtellerie ou un baccalauréat professionnel en restauration vous permettra d’avancer plus vite dans le domaine culinaire. Et si vous voulez travailler dans des lieux gastronomiques, voire des établissements étoilés, il faut avoir un BTS restauration et hôtellerie, arts de la table, option B arts culinaires et service pour vous offrir les plus grandes chances. Il s’agit du plus haut degré de formation en cuisine. Il faut toutefois préciser qu’une expérience préalable en cuisine est nécessaire. Le choix d’une formation en alternance peut donc être bénéfique. Par ailleurs, pour travailler en tant que boulanger ou pâtissier, par exemple, vous devez d’abord obtenir les diplômes appropriés. 

Situation ou cadre dans lequel travailler en tant que chef de partie

Bien que le marché de l’emploi global ne soit pas particulièrement favorable, l’hôtellerie et la restauration sont l’une des professions les plus accessibles au monde. Si devenir chef de partie est difficile, rejoindre une brigade en tant que commis, apprenti ou même plongeur est assez simple. Vous pouvez travailler comme chef de partie dans un établissement culinaire si vous avez les diplômes requis, un peu d’expérience et beaucoup d’enthousiasme. Certains secteurs sont plus demandés que d’autres. Parce que moins d’experts sont formés dans ces spécialisations, les spécialistes du pain et de la viande sont plus demandées que les pâtissiers. Il convient également de noter que le secteur connaît un taux de roulement élevé. Les candidats chefs de partie auront donc des chances supplémentaires.

Quitter la version mobile