emploi-resto

Comment sont comptabilisées et rémunérées les heures supplémentaires pour un serveur ?

Pour que vous puissiez évaluer le montant de votre rémunération des heures supplémentaires que vous avez effectuées, de nombreux outils sont disponibles en ligne. Savoir un peu plus sur le fonctionnement des heures supplémentaires vous permet alors de mieux comprendre le fonctionnement de ces outils. En général, ils se basent sur la durée légale du temps de travail qu’une entreprise applique de manière hebdomadaire. Pour le cas d’un restaurant, un serveur peut effectuer des heures supplémentaires en cas de besoin. Comment sont comptabilisées et rémunérées ces heures supplémentaires pour le cas d’un serveur ?

Les heures supplémentaires, de quoi s’agit-il ?

Si vous êtes encore à la recherche, vous pouvez postuler rapidement aux offres d’emploi de serveur en ligne en déposant vos CV. Mais, vous avez quelques interrogations sur les heures supplémentaires ? En effet, les heures supplémentaires d’un serveur sont les heures de travail que ce dernier a effectuées au-delà de la limite qui a été fixée par la loi, c’est-à-dire au-delà de 35 heures hebdomadaires. Si l’entreprise applique l’annualisation du temps de travail, les heures supplémentaires sont alors les heures au-delà des 1 607 heures annuelles qui est la limite. Un accord de branche ou une convention collective fixe en général les heures supplémentaires qu’un salarié peut effectuer. A défaut, le nombre d’heures supplémentaires maximum est de 220 heures par an.

La comptabilisation et la rémunération des heures supplémentaires pour un serveur

Ces heures supplémentaires sont rémunérées avec une majoration. En ce qui concerne le taux légal de majoration, il dépend de la durée des heures supplémentaires effectuées par le salarié. Le salaire horaire est majoré de 25 % à partir de la 36ème heure à la 43ème heure. Dès la 44ème heure travaillée, la majoration du salaire horaire est de 50 %. Par accord collectif ou par accord de branche, une majoration différente peut être prévue. Le taux horaire devra être supérieur à 10 % au minimum. Ce taux horaire peut être majorée jusqu’à 75 % s’il s’agit d’heures supplémentaires de nuit.

Ces heures supplémentaires sont-elles obligatoires ?

Légalement, l’employeur peut demander au serveur d’effectuer des heures supplémentaires. Il devra respecter la limite d’un contingent annuel qu’un accord collectif d’entreprise ou une convention collective fixe. S’il n’existe aucun accord, l’employeur n’a pas le droit d’appliquer des heures supplémentaires annuelles dépassant les 220 heures. Si ce dernier souhaite dépasser ce contingent d’heures supplémentaires que son entreprise applique, il aura besoin d’avoir l’accord des délégués du personnel ou du comité d’entreprise. Il aura également la possibilité de prévoir un repos compensateur. Dans le calcul du contingent annuel, certaines heures supplémentaires peuvent être exclusses dans le contingent annuel.

Quitter la version mobile