emploi-resto

Comment devenir barman ?

Le barman (ou la barmaid) est indispensable dans un grand nombre d’établissements :tels que les discothèques, restaurants, discothèques, transports de luxe, hôtels et autres lieux touristiques. Et même s’il est possible de devenir barman sans formation académique, certains cursus permettent de rentrer plus facilement dans le secteur professionnel. Mais avant de choisir un programme, ou même d’envisager cette carrière, il faut commencer par comprendre en quoi consiste le métier et les qualités requises pour l’exercer.

Etre conscient du travail du barman

Le barman doit d’abord être conscient de son environnement de travail. Plus que cela même, il devra être en adéquation autant avec l’ambiance générale qu’avec ses horaires. En effet, le métier de barman c’est se conformer aux exigences de l’établissement où il officie : langage, style vestimentaire, service auprès d’un nombre restreint de client ou pour une foule, activité diurne ou nocturne.

Puis, il faudra comprendre que, même s’il existe des similitudes sur le travail à fournir, les demandes varient d’un établissement à un autre. En général, le barman sera chargé de préparer des boissons ainsi que des cocktails. Les plus expérimentés seront même invités à déclinés certaines formules connues ou à inventer des breuvages. Outre ce rôle de base, il pourra être demandé au barman :

  • de s’occuper de la salle où est l’espace bar (nettoyage, agencement, décoration, etc.)
  • d’entretenir les ustensiles et les outils (verres, couteaux, percolateurs, shakers, etc.)
  • d’approvisionner le bar et gérer les stocks
  • d’accueillir les clients
  • d’orchestrer le travail des garçons de comptoir
  • de servir
  • d’animer le bar
  • d’encaisser et se charger de comptes

Avoir les qualités personnelles requises pour devenir barman

Etre barman, c’est être en contact permanent avec la clientèle ; son rôle va donc au-delà de la simple collecte de commandes. Il doit donc être capable de créer une ambiance empreinte de convivialité. Cette qualité relationnelle, il doit aussi la mettre en pratique avec le reste de son équipe et de ses fournisseurs (s’il se charge de l’approvisionnement). Et comme le bar peut être un lieu de grande affluence, il lui faut aussi faire preuve de dextérité et de rapidité sans perdre son sens du contact humain. Un tout qui fidélisera les clients.

La mémoire et la faculté d’apprentissage rapide sont aussi indispensables pour la gestion du bar. Ces qualités sont sollicitées chez de barman diplômé mais obligatoires chez celui qui se forme sur le terrain.

A savoir que la créativité est également une qualité très appréciée chez le barman. Il pourra ainsi faire des propositions permettant à son établissement de se démarquer.

Obtenir un diplôme

Le travail de barman peut s’apprendre sur le tas. Toutefois, des formations permettant d’avoir les bases du secteur d’activité et d’intégrer plus facilement le domaine.

Il s’agit, entre autres, du Bac professionnel barman, du Certificat d’Aptitude Professionnelle (restauration, brasserie, ou mention complémentaire employé barman) et du Bac+2 Management en Hôtellerie Restauration.

Quitter la version mobile